Drapeaux canadien-français et franco-ontarien    
Accueil
Plan du Site
   
  LA PRÉSENCE FRANÇAISE EN ONTARIO : 1610, PASSEPORT POUR 2010  
  Montage de photos  
                 

 

OCCUPATION DU TERRITOIRE

L’exploration des Pays d’en haut

   Le Régime français : 1610-1763

      Des premières incursions
      françaises à la destruction
      de la Huronie (1610-1650)

 

 

Joseph Le Caron, missionnaire récollet

Après plusieurs années à chercher le meilleur moyen de « civiliser » les autochtones, Samuel de Champlain décide d'amener des missionnaires en Nouvelle-France. Son choix se porte sur les Récollets, une branche de l'Ordre des Franciscains. C'est ainsi qu'à l'été 1615, un premier missionnaire s'introduit sur le territoire de ce qui deviendra l'Ontario. N'écoutant que son zèle apostolique, le père Joseph Le Caron a à peine mis le pied en Nouvelle-France qu'il se précipite en Huronie, y précédant même Champlain qui le rejoint seulement quelques jours plus tard. Il fait le voyage dans un canot conduit par les Autochtones par la grande route de l'Outaouais jusqu'au village ouendat de Carhagouha, où il fonde la première mission au pays des Hurons. Douze autres Français font partie de l'expédition. Ce voyage représente alors tout un exploit et révèle une capacité d'endurance hors du commun pour quelqu'un qui, comme le père Le Caron, l'entreprend tout de suite après la traversée de l'océan et n'est jamais monté dans un canot. En janvier 1616, en compagnie de Champlain, le père Le Caron se fait explorateur et visite les territoires des Pétuns (sud de la Huronie) et des Cheveux-Relevés (péninsule Bruce), situés au sud et à l'ouest de celui des Hurons-Ouendats. Le père Le Caron quitte la Huronie l'été suivant, mais y revient en 1623, avec deux autres Récollets, Nicolas Viel et Gabriel Sagard, pour donner le véritable coup d'envoi à l'évangélisation des Autochtones dans les Pays d'en haut.

Des premières incursions françaises à la destruction de la Huronie, 1610-1650

 
   
                 
       
Fiches pédagogiques / Bibliographie
     
                 
     
Logo Crccf
   

 

     

Commentaires ou questions ? crccf@uottawa.ca
Dernières modifications : 2003.11.01

© Université d'Ottawa.
Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF), 2003