Drapeaux canadien-français et franco-ontarien    
Accueil
Plan du Site
   
  LA PRÉSENCE FRANÇAISE EN ONTARIO : 1610, PASSEPORT POUR 2010  
  Montage de photos  
                 

 

OCCUPATION DU TERRITOIRE

L’exploration des Pays d’en haut

   Le Régime français : 1610-1763

      Des premières incursions
      françaises à la destruction
      de la Huronie (1610-1650)

 

 

La destruction de la Huronie et ses effets sur l'exploration

Les Jésuites ont fort à faire pour convaincre les Hurons-Ouendats de se convertir au catholicisme. Néanmoins, la conquête des âmes progresse, surtout dans les années 1640. Ces succès sont toutefois fortement menacés par le grand conflit avec les Iroquois qui atteint son apogée pendant cette période, mais aussi par la résistance des Hurons-Ouendats traditionalistes à l'invasion missionnaire. Les épidémies se conjuguent à la violence et ne font qu'envenimer les choses. Les effets destructeurs de toutes ces tensions atteignent un point culminant en 1649 et en 1650, année où se produit ce que l'on peut sans doute qualifier du plus grand drame humain à s'être déroulé sur le territoire de l'actuel Ontario : l'anéantissement de la Huronie. La mort des pères Jean de Brébeuf, Gabriel Lalemant puis Charles Garnier, Jésuites martyrisés par les Iroquois et des Hurons-Ouendats traditionalistes, s'inscrit dans ce contexte. Elle a profondément marqué la mémoire collective et s'est souvent imposée comme l'événement dominant de cette époque troublée. Les rares Hurons qui survivent au drame se dispersent. Une partie d'entre eux sont rescapés par des missionnaires jésuites et escortés jusqu'à Québec où on leur permet de s'installer et où on retrouve encore aujourd'hui leurs descendants (réserve de Lorette). Pendant les quatre années suivant le drame, personne n'ose s'aventurer sur le territoire de l'ancienne Huronie et on est sans nouvelle des Pays d'en haut dans la vallée du Saint-Laurent.

Des premières incursions françaises à la destruction de la Huronie, 1610-1650

 
   
                 
       
Fiches pédagogiques / Bibliographie
     
                 
     
Logo Crccf
   

 

     

Commentaires ou questions ? crccf@uottawa.ca
Dernières modifications : 2003.11.01

© Université d'Ottawa.
Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF), 2003