Drapeaux canadien-français et franco-ontarien    
Accueil
Plan du Site
  
 LA PRÉSENCE FRANÇAISE EN ONTARIO : 1610, PASSEPORT POUR 2010 
 Montage de photos 
         

 

LA VIE CULTURELLE

Les arts de la scène

   L'industrie de la musique

 

      

 

 

 

La musique

Contrairement aux marchés de la musique du Québec et du Canada anglais, où des infrastructures sont bien en place afin de faciliter l'enregistrement, la promotion, la distribution et la diffusion des produits des artistes oeuvrant dans le domaine de la musique, le petit marché musical de l'Ontario français se trouve plutôt dépourvu. Il existe quelques petits studios d'enregistrement qui produisent surtout des trames sonores pour la radio et la télévision. Aux problèmes de la production s'ajoutent ceux de la diffusion et de la distribution. En effet, les radios françaises ne sont pas très nombreuses en Ontario (radio de Radio-Canada, radios communautaires et radios privées), ce qui limite le temps d'antenne pour les chansons des artistes franco-ontariens. Il en va de même pour la télévision où seuls les réseaux Musique Plus (du Québec) et Much Music, accessibles uniquement dans certaines régions, offrent quelques heures par semaine de programmation française. La distribution présente également des lacunes. Les points de vente sont rares et la gamme des produits offerts varie selon les régions. Plusieurs artistes franco-ontariens se tournent vers le Québec pour l'enregistrement, la promotion, la diffusion et la distribution de leurs produits. D'autres font affaire avec les compagnies anglaises.

Toutefois, malgré ces lacunes dans le domaine des infrastructures et de l'encadrement, des artistes professionnels franco-ontariens enregistrent des disques et réussissent à percer les marchés franco-ontarien, canadien et même européen. Parmi ces artistes on retrouve Robert Paquette, CANO, Garolou, Brasse-Camarade, En Bref, Swing et Suzanne Pinel, auxquels il faut ajouter les artistes de la relève comme Véronique Dicaire et le groupe Deux Saisons. La fondation de l'Association des professionnels de la chanson et de la musique franco-ontarienne (APCM) et l'organisation de concours (Ontario Pop et La Brunante), du Gala de la chanson et de la musique franco-ontarienne et de différents festivals de musique instaurent un dynamisme qui permet aux artistes de se faire connaître et assure la relève.

Les artistes professionnels

Les festivals

L'Association des professionnels de la chanson et de la musique franco-ontarienne (APCM)

L'industrie de la musique

 

  
         
    
Fiches pédagogiques / Bibliographie
   
         
   
Logo Crccf
  

 

   

Commentaires ou questions ? crccf@uottawa.ca
Dernières modifications : 2002.05.29

© Université d'Ottawa.
Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF), 2002