Drapeaux canadien-français et franco-ontarien    
Accueil
Plan du Site
  
 LA PRÉSENCE FRANÇAISE EN ONTARIO : 1610, PASSEPORT POUR 2010 
 Montage de photos 
         

 

LA VIE EN SOCIÉTÉ

Le milieu associatif

   Les associations politiques et
   sociales

      La Socièté Saint-Jean-Baptiste
      de l'Ontario

 

 

Les sociétés Saint-Jean-Baptiste de l'Ontario avant 1939

Les activités des sociétés Saint-Jean-Baptiste situées en dehors de la capitale, tout comme celles de la Société Saint-Jean-Baptiste d'Ottawa (SSJB Ottawa), sont d'abord centrées sur l'organisation de la fête patronale. Mais certaines sociétés, comme celle de Windsor par exemple, diversifient leurs activités bien avant de pouvoir bénéficier des services de la Fédération des sociétés Saint-Jean-Baptiste de l'Ontario (FSSJBO), qui n'est fondée qu'en 1939. Parties de cartes, soirées récréatives avec représentation théâtrale, concerts, causeries et démarches officielles pour que soit nommé un deuxième sénateur franco-ontarien meublent ainsi le programme des activités de la Société Saint-Jean-Baptiste de Windsor en 1923. Cette société a même un certain rayonnement dans le sud de la province. Dans cette partie de l'Ontario français, la fête de Sainte-Catherine (25 novembre) est soulignée et on semble particulièrement attaché à cette tradition. La fête de Dollard est une autre fête que certaines sociétés Saint-Jean-Baptiste aiment à souligner, comme à Kirkland Lake dans les années 1930. Kirkland Lake, situé dans le nord de la province, abrite également une Société Saint-Jean-Baptiste dynamique, qui réussit à obtenir une demi-heure d'émission radiophonique hebdomadaire en français et qui entreprend des démarches en vue de l'obtention d'un poste de radio français pour cette partie de l'Ontario. Cette société organise aussi des soirées de cinéma français.

La Société Saint-Jean-Baptiste de l'Ontario

 
  
         
    
Fiches pédagogiques / Bibliographie
   
         
   
Logo Crccf
  

 

   

Commentaires ou questions ? crccf@uottawa.ca
Dernières modifications : 2003.06.01

© Université d'Ottawa.
Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF), 2003